Former la nouvelle intelligence
des entreprises

Biotechnologies, les promesses du vivant

Sup’Biotech publie le premier ouvrage français qui dresse un panorama complet des biotechnologies, grâce aux contributions des principaux acteurs des sciences du vivant. Il propose une analyse critique des nombreux enjeux et défis posés par celles-ci : le clonage, la manipulation, la génétique, les OGM, la pharmaceutique, la bioéthique, la médecine prédictive, les cellules souches, le pétrole vert

supbiotech_livre_promesses_du_vivant_fyp_editions_2015_ouvrage_collectif_ecole_panorama_sciences_01.jpg

Crédit Photos : Club Ephemere

« Biotechnologies, les promesses du vivant » (FYP Éditions) est la contribution de l’école à une réflexion nécessaire qui dépasse aujourd’hui le simple cadre scientifique : jamais les sciences du vivant n’ont eu autant d’impact dans la société. Et demain encore plus. Elles proposent des solutions à de nombreux défis (médicaux, environnementaux, agricoles, etc.), en offrant de nouveaux possibles : la capacité de comprendre, de prévoir, de transformer et de créer. En parallèle, leur pouvoir transformateur n’a jamais été aussi important, c’est pourquoi il est important que les citoyens s’emparent de ces sujets. Sup’Biotech a donné la parole à une trentaine de personnalités françaises reconnues des biotechnologies. Chacune présente son domaine, ses principaux enjeux et les questions qu’il soulève. Il s’agit du premier ouvrage en français qui propose un tel état des lieux. Pour l’école, ce livre constitue aussi un outil pour accompagner la réflexion de ses étudiants, dont ils ne peuvent et pourront faire l’économie durant leur vie professionnelle. Il est préfacé par l’Académicien Érik Orsenna, pour qui « les biotechnologies constituent l’une des voies les plus riches » qui soit, affirmant que « rien n’est plus utile que d’avoir une culture générale en biotechnologies ». Précisément tout l’enjeu de cet ouvrage.

supbiotech_livre_promesses_du_vivant_fyp_editions_2015_ouvrage_collectif_ecole_panorama_sciences_02.jpg

Vanessa Proux, directrice générale de Sup’Biotech, lors de la soirée de lancement du livre


 

Pourquoi l’école a-t-elle édité un tel ouvrage ?
Vanessa Proux : Sup’Biotech, avec sa direction, son équipe pédagogique et ses étudiants, a pour mission de faire connaître les biotechnologies et de présenter leurs nombreuses applications. Les biotechnologies relèvent de l’innovation sur le monde vivant et nous nous sommes aperçus qu’elles étaient finalement assez peu connues du grand public. Ou alors de façon réductrice ou polémique, comme avec les OGM ou le développement des bio-médicaments. Pourtant, elles ouvrent des perspectives extraordinaires : la création de nouveaux produits alimentaires et cosmétiques, de nouveaux dispositifs médicaux, des procédés pour lutter contre la pollution et améliorer notre environnement… Elles couvrent de très nombreux domaines d’application et nous souhaitions les mettre à l’honneur, en valeur, pour que le grand public réalise que nous sommes véritablement entrés dans une révolution du monde vivant. La fin du 20e siècle fut marquée par l’arrivée d’Internet ; le début de 21e siècle sera celui des biotechnologies.

Comment avez-vous procédé ?
Nous avons identifié une trentaine d’applications des biotechnologies, actuelles ou futures, pour les présenter en détail. Nous les avons réparties selon les domaines d’activités : les technologies, le secteur économique, la santé, l’environnement, l’agriculture et cosmétique. Pour chaque application, nous avons sélectionné une ou plusieurs personnalités issues du monde académique, entrepreneurial ou industriel et les avons interviewées. Chacune parle de son domaine de compétence, de ses enjeux et de son futur. Sans omettre, bien sûr, les enjeux éthiques et sociétaux que soulèvent ces nouvelles avancées.

Ce sont des sujets importants, qui le seront encore plus demain. Il est donc fondamental que la société tout entière s’empare de ces questions…
Oui. Nous le ressentons par exemple lorsque nous rencontrons des lycéens, nos futurs étudiants. Au lycée ou dans des salons, nous avons sans cesse besoin de redéfinir ce que sont les biotechnologies, alors qu’elles sont la plupart du temps connues de tous ! Il faut toujours rappeler les produits et les métiers du secteur. Nous avons ainsi vraiment identifié ce besoin de vulgarisation, d’autant que certains enjeux demandent d’être compris par tous, surtout par les non scientifiques. En parcourant la bibliographie naissante des biotechnologies, on s’est rendu compte qu’il n’existait pas d’ouvrage généraliste sur le sujet en français. C’est maintenant chose faite ! Et le champ d’application des biotechnologies est si vaste qu’il reste encore de nombreux sujets à traiter…

 


Liste des intervenants du livre :
Érik Orsenna, Académie française ; Gérard Tobelem, Theradiag ; Roland Schaer, Espace éthique Île-de-France (APHP) ; Denis Lucquin, Sofinnova Partners ; Emmanuel Delannoy, Institut INSPIRE ; Francois Képès, iSSB et Thomas Landrain, La Paillasse ; Christian Béchon, groupe LFB ; Louis-Marie Houdebine, INRA ; Mohammad Afshar, Ariana Pharma ; Jean Weissenbach, CNRS ; Laurent Levy, Nanobiotix ; Jean-Pierre Armand, Institut Gustave Roussy et Jacques Biot, École polytechnique ; Brigitte Onteniente, Phenocell ; Dominique Costantini, OSE Pharma ; Frédéric Revah, Généthon ; Miroslav Radman, Inserm ; Luc Douay, Établissement français du sang ; Jean-Claude Chermann, chercheur en rétrovirologie ; Marc-Antoine Jamet, Cosmetic Valley ; Thien Nguyen, Pierre Fabre ; Michel Lescanne, Nutriset ; Carine La et Marc Masson, Anova-Plus ; Sylvia Colliec-Jouault, Ifremer et Franck Zal, Hemarina ; Thierry Stadler, pôle de compétitivité IAR ; Marc Delcourt, Global Bioenergies ; Jean-Philippe Deslys, Commissariat à l’énergie atomique ; Michel Lévy, cabinet L. Brandon ; Hervé Chneiweiss, Inserm.

 
  • Catégorie : Actualité, Sup'Biotech,
  • Postée le 14/12/2015
  • Lien